IDEES RECUES SUR LA PERTE DE POIDS

IDEES RECUES SUR LA PERTE DE POIDS

IDEES RECUES SUR LA PERTE DE POIDS

Pour maigrir il faut manger moins : NON

Pas forcement…l’efficacité de la perte de poids et le maintien du poids au long terme (la stabilisation) passent surtout par un rééquilibrage des apports et un choix d’aliments à privilégier au quotidien. Il ne s’agit pas forcément de manger moins mais de manger mieux. Il n’y a pas de régime miracle ou de diète express, l’important est de trouver une façon de manger qui vous ressemble et qui peut s’inscrire dans la durée.

Grignoter empêche de maigrir : OUI

Vous perdrez davantage de poids en faisant 2 à 3 repas équilibrés / jour et éventuellement une collation ou un gouter qu’en grignotant toute la journée. En effet le processus de digestion d’un repas entraine une dépense énergétique plus importante ce qui favorise l’amaigrissement.

En grignotant ou en sautant des repas cette dépense est diminuée et vous brulez donc moins de calories. Sans oublier aussi que ces grignotages sont souvent à base de sucres rapides qui favorisent la prise de poids.

Manger trop vite fait grossir : OUI

Le fait de manger trop vite empêche au corps d’entendre le niveau de satiété envoyé par le cerveau et les personnes dans ce cas vont alors avoir tendance à manger trop. Il faut 15 à 20 minutes après le début d’un repas pour commencer à être rassasié. On retrouvera le même mécanisme si de la même manière on fait quelque chose d’autre en mangeant : regarder la télévision, travailler sur son ordinateur …

Il y a des eaux minérales qui aident à maigrir: NON

Une grande consommation d’eau ne vous aidera pas à perdre du poids au mieux vous éliminerez davantage. Il est donc conseillé de s’hydrater normalement si on souhaite mincir et 1,5 l en tenant compte de toutes les boissons (café thé, sodas light, potage..) est en général suffisant.

On peut manger autant de fruits que l’on veut : NON

Un fruit est un apport de sucres et il sera conseillé de se limiter à 2 ou 3 fruits/ jour et pendant les repas. Car manger un fruit en dehors des repas déclenche un pic de glycémie et une sécrétion d’insuline qui favorise le stockage des graisses .On évitera par contre les fruits secs comme les dattes ou les pruneaux et les fruits dits oléagineux comme les amandes, les noix ou les noisettes.

Il faut supprimer les féculents et surtout les légumes secs : NON

Si on supprime tout apport de féculents ,l’amaigrissement n’est pas durable et la reprise de poids est très rapide . De plus ,on peut aboutir à l’apparition de troubles du comportement alimentaire avec une appétence pour le sucré. Le corps manque d’énergie et en demande de rapidement mobilisable d’ou l’envie de sucré qui peut parfois se transformer en pulsions alimentaires. Les légumes secs comme les lentilles, les haricots rouges, les pois chiches ou encore les flageolets ont donc toute leur place dans les menus.

Une fois qu’on a maigrit le plus dur c’est de stabiliser son poids : NON et OUI

La stabilisation ou le maintien du poids à long terme n’a rien de magique. Cette période est la continuité du programme personnalisé qui vous aide, vous aidera ou vous a aidé à perdre du poids. Mais il ne faut pas négliger les premières années (les 2 premières surtout) car la reprise peut être rapide ( effet yoyo). C’est une période ou il faudra surveiller étroitement son poids en se pesant régulièrement et surtout après des périodes plus difficiles comme les vacances ou les fêtes de fin d’année. Le but est de ne jamais dépasser une reprise d’un certain nombre de kilos (de 1 à 4 selon les individus) et de ne pas les laisser s’installer. L’objectif est de reprendre les bonnes habitudes rapidement après des périodes d’écarts et ces nouveaux kilos vont alors s’envoler rapidement

Faire du sport fait maigrir : OUI et NON

Pour perdre 1 kg, il faudrait marcher pendant 28 h sans arrêt ….

Concrètement, le sport n’aide pas vraiment à perdre du poids mais surtout à gagner du muscle. Cela permet de maintenir un métabolisme de base plus élevé car plus on est musclé, plus on consomme de calories même au repos. Il est prouvé que le maintien à long terme d’une perte de poids (la stabilisation) est favorisé par une augmentation et une régularité de l’activité physique. Donc bougez – vous !